Art multimédia

Analecta

Du grec ancien, análekta (« ramassée, recueillie »).
art/multimédia - en cours

Lorsqu’on a compris qu’il y a quelque chose
que l’on ne comprend pas, on est en bonne voie
pour comprendre au fond pas mal de choses.

Jostein Gaarder Le mystère de la patience, trad. Hélène Hervieu, p. 210

Parce que nous avons toujours besoin de comprendre et de retirer quelque chose des expériences traumatisantes que nous vivons, j’ai décidé de m’atteler à recueillir les témoignages des acteurs culturels ainsi que du secteur médical face à leurs expériences en période de pandémie, pour en faire une création concrète.

Rassembler leurs expériences par une double exposition, une double présentation visuelle et multimédia, me permettrait de mettre en perspective la force de l’esprit et de l’espoir humain.

Ces deux secteurs, qui ont été probablement les plus impactés,  l’ont été de manière totalement opposée. D’un côté, l’un s’est arrêté presque totalement, alors que l’autre s’est surchargé, au bord de la rupture. Pourtant, on ne peut s’empêcher d’y voir une corrélation. Quelque chose de commun est à retenir et à recueillir.

A travers une prochaine exposition/installation (en 2022), je pars à la recherche de ce “quelque chose”.

Symbøles

art/vidéo - exposition

🎧 (activez le son)

ø = ensemble vide

Symbole = qui représente quelque chose

Symbøles est née d’une recherche artistique et abstraite mêlant actualités, écologie, économie et numérique. Par une analyse transgressive de ces différents thèmes, Symbøles oppose des emblèmes contemporains au vide qui les composent.

Sont reproduits ici, leurs effets sur la société, montrés à travers des métaphores visuelles et sonores. L’intérêt se situe alors dans l’émotion interprétée par l’observateur·trice, puisque celle-ci diffère suivant l’expérience personnelle, attachée à ces symboles.

Vidéo projetée dans le cadre d’une exposition en galerie (fin 2020), sur de grands écrans verticaux, se répondant les uns et les autres à travers une superposition sonore. 

H.S. scénographie vidéo
et captation

art/multimédia - théâtre

Pour sa quatrième création, le Collectif Sur Un Malentendu collabore avec l’auteur français Yann Verburgh et propose une adaptation de sa pièce, H.S. tragédies ordinaires, récompensée par le prix Scenic Youth, prix des lycées pour les nouvelles écritures théâtrales en 2018.

H.S. est une conférence qui sʼadresse directement aux adolescent.e.s, aux parents, aux professeur.e.s. Cette conférence est donnée par le G.I.F.L.E, le Groupe dʼIntervention Fédérateur Ludique et Educatif, un alter-ego du Collectif Sur Un Malentendu. Six intervenant.e.s enquêtent dans les collèges et les gymnases pour tenter de répondre à la question : “Comment se manifestent les violences en milieu scolaire ?”. En jouant des scènes de la pièce de Yann Verburgh, H.S. Tragédies ordinaires, les membres du G.I.F.L.E sʼinterrogent, débattent, se confient, plaident, encouragent… La pièce, créée in situ, se joue dans les établissements scolaires ainsi que dans les théâtres.

Je réalise la scénographie vidéo de l’arrière-scène, écran qui soutien et guide la marche narrative de la pièce.